Envie d’un climatiseur mobile : pourquoi pas ?

Vu que l’achat d’un climatiseur est un investissement assez conséquent, les conseils ne doivent jamais être de refus. À travers cet article, on va donc vous présenter quelques points importants sur les climatiseurs mobiles. Avec la pluralité de modèles disponibles, il est indispensable de faire le bon choix du meilleur climatiseur par rapport à vos besoins.

Généralités

Si on se réfère à sa définition, un climatiseur mobile peut être transporté d’une pièce à une autre, car il s’agit en fait d’un climatiseur monobloc monté sur roulettes.

Vu son coût plus ou moins attrayant, l’achat d’une climatisation mobile semble bien intéressant. D’ailleurs, il vous est possible d’installer vous-même son système, cela nécessite peu de connaissances techniques.

Avec les conduits flexibles, assurez-vous simplement que l’air chaud est évacué à travers les murs ou les fenêtres.

Comment un tel équipement fonctionne-t-il ?

Ces types de climatiseurs sont différents de ceux traditionnels par le nombre d’unités. Les systèmes split et multisplit se composent d’au moins deux unités. Tandis que les climatiseurs mobiles, « monoblocs », se composent d’une seule unité.

Pourtant, ils fonctionnent tous deux suivant le même principe. Tout comme la pompe à chaleur à air, la pompe à chaleur air/air, le climatiseur mobile puise l’air chaud de la pièce pour saisir des calories, répétant ainsi le cycle thermodynamique, produisant de l’air froid à travers le circuit de réfrigération.

Voyons le cycle avec plus de détails. D’abord, le climatiseur aspire de l’air chaud, qui sera envoyé à l’évaporateur chargé d’assurer l’absorption de la chaleur. L’évaporation du réfrigérant liquide se réalise avec l’évacuation de la chaleur.

Après s’être transformé en vapeur, le gaz sera inhalé par le compresseur. C’est la partie la plus importante du moteur. Il assure la compression du fluide caloporteur en élevant la pression. Cela va conduire à une augmentation de la température vers un degré bien plus élevé.

La vapeur se dirigera vers le condenseur qui a pour fonction l’évacuation de la chaleur. Puis vient la condensation et elle revient de son état vapeur à un état liquide.

D’un autre côté, il y a ce que l’on appelle le « détenteur », qui possède la capacité de diminuer de façon considérable la pression. Cela s’accompagne généralement d’une forte chute de température. La froideur du fluide dépassera ainsi celle de l’air emprisonné. Le cycle pourra par la suite être recommencé.

 

Des inconvénients quand même…

Les petits climatiseurs mobiles ont leurs limites, puisqu’ils sont constitués d’un seul module, c’est quand même une solution bruyante de 50 à 60dB, alors que les climatiseurs fixes le sont beaucoup moins, à l’aide de l’emplacement extérieur du moteur.

De toute évidence, avec les progrès de la technologie, le bruit diminue de plus en plus. Il est à noter qu’on ne doit avoir recours à cette machine qu’en solution de secours, elle n’est pas assez puissante pour un usage annuel.

Autre point négatif à soulever : le poids de l’unité de climatisation amovible, la majorité des modèles pèsent plus de 40 kg et sont difficiles à déplacer.

En dernier lieu, bien que les roulettes facilitent souvent les déplacements, ces appareils peuvent toujours être encombrants.

 

 

Posts created 76

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut